Première visite ?

Parce qu’on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, il vaut mieux tout prévoir

Tous les français trouvent naturel d'assurer leur logement ou leur voiture… Mais certains négligent l'essentiel : leur famille.

Les solutions d'assurance décès GMF présentées sur ce site vous permettent, en contrepartie d'une cotisation,
d'assurer une protection financière à vos proches en cas de disparition.

Fermer

Articles

uticaire solaire

L’urticaire solaire, c’est quoi exactement ?

L’urticaire est une affection de la peau, une dermatose.

Souvent provoquée par une réaction allergique, les facteurs susceptibles de déclencher une urticaire sont nombreux et variés, parmi lesquels figure le soleil, d’où la dénomination d’urticaire solaire.

 

L’urticaire, c’est quoi ?

L’urticaire se manifeste par l’apparition de papules ovales et rouges, parfois blanches ou de couleur chair.
Dans tous les cas, de telles plaques démangent !

Cette réaction de la peau est due au fait que les cellules de la peau impliquées dans le système immunitaire, les mastocytes, se mettent à libérer de l’histamine, une substance inflammatoire.

Pourquoi ? Les facteurs susceptibles de déclencher une urticaire sont très nombreux et variés.

 

Le cas de l’urticaire solaire

Dans le cas d’une urticaire solaire, les plaques et les démangeaisons surviennent seulement après quelques minutes d’exposition au soleil.

À savoir :

Les personnes qui sont atteintes d’une urticaire solaire sur de grandes zones cutanées, présentent souvent, en plus des plaques, des maux de tête, des nausées, un état de fatigue, un rythme cardiaque élevé, une baisse de tension, voire une syncope.

L’urticaire solaire est nettement visible après une dizaine de minutes d’exposition au soleil et disparaît classiquement en une à deux heures, à condition de se soustraire au facteur déclenchant, c’est-à-dire d’éviter toute exposition solaire.

 

L’urticaire solaire : une fâcheuse tendance à la récidive…

Si l’urticaire solaire est généralement légère et disparaît rapidement et spontanément en évitant l’exposition au soleil, en revanche, cette dermatose peut récidiver pendant des mois voire des années.

Autrement dit, après une première urticaire solaire, il est fort probable de souffrir d’un nouvel épisode à la prochaine exposition au soleil, voire aux prochaines vacances !

 

Quels sont les autres facteurs déclenchants d’une urticaire ?

  • Une allergie (pollens, poils d’animaux, moisissures, piqûres d’insecte, aliments).
     
  • Certains médicaments (anti-inflammatoires non stéroïdiens, certains antibiotiques…
     
  • Infections.
     
  • Irritations cutanées (latex, cosmétiques, autres produits chimiques…).
     
  • Facteurs environnementaux (chaleur, froid, soleil).
     
  • Stress.
     
  • Exercices ou traumatisme physique.
     
  • Etc.

A noter qu’une urticaire allergique sévère relève des urgences et en cas d’autres symptômes associés (difficultés respiratoires, oppression thoracique), afin d’éviter un choc anaphylactique.

 

Conseils pratiques en cas d’urticaire

    • Port de vêtements couvrants et amples.
       
    • Douches tièdes (surtout pas trop chaudes).
       
    • Même si une urticaire solaire légère disparaît d’elle-même en quelques heures, on peut traiter les démangeaisons pour soulager le patient et éviter d’étendre les lésions en se grattant.
       
    • Une urticaire sévère ou étendue relève d’un traitement antihistaminique afin de stopper la réaction excessive du système immunitaire.

Sources : Orphanet, www.orpha.net.

Partager

Imprimer