Première visite ?

Parce qu’on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, il vaut mieux tout prévoir

Tous les français trouvent naturel d'assurer leur logement ou leur voiture… Mais certains négligent l'essentiel : leur famille.

Les solutions d'assurance décès GMF présentées sur ce site vous permettent, en contrepartie d'une cotisation,
d'assurer une protection financière à vos proches en cas de disparition.

Fermer

Articles

Que risque-t-on sans assurance décès ?

Sans parler du chagrin que provoque la perte d’un être cher, un décès prématuré peut avoir de lourdes conséquences financières pour le reste de la famille, surtout s’il s’agit de la personne qui lui apportait la majorité de ses revenus. C’est tout aussi vrai en cas d’accident ou de maladie entraînant une perte totale et irréversible d’autonomie.

Un capital garanti sans effort d’épargne

Peu d’entre nous disposent d’une épargne suffisamment conséquente pour placer ses proches – son conjoint, ses enfants – à l’abri du besoin. L’assurance décès, qui n’est pas un outil d’épargne mais de prévoyance, sert justement à pallier ce problème. Son coût est modique : ainsi, même une famille disposant de ressources modestes peut être efficacement protégée. Par exemple, à 30 ans*, le contrat Accolia permet de garantir à ses proches le versement d’un capital de 30 000 euros pour une mensualité de 5,71 euros. L’adhésion à un tel contrat d’assurance décès, très simple, permet donc de vivre sereinement.

Un versement très rapide

Accolia permet aux bénéficiaires de percevoir un capital important compris entre 20 000 euros et 59 000 euros et doublé en cas de décès accidentel. Ce capital est exonéré d’impôt sur le revenu, et de droits de succession dans la plupart des cas. De plus, une avance de 10 000 euros peut être versée sous 2 jours ouvrés aux bénéficiaires nommément désignés et sous certaines conditions, sur simple déclaration téléphonique.

 

En savoir plus sur le contrat d’assurance décès Accolia

* Les cotisations évoluent avec l’âge

Partager

Imprimer