Première visite ?

Parce qu’on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, il vaut mieux tout prévoir

Tous les français trouvent naturel d'assurer leur logement ou leur voiture… Mais certains négligent l'essentiel : leur famille.

Les solutions d'assurance décès GMF présentées sur ce site vous permettent, en contrepartie d'une cotisation,
d'assurer une protection financière à vos proches en cas de disparition.

Fermer

Nutrition

mincir

Vous voulez mincir ? Cuisinez !

Pourquoi cuisiner ?

Parce que c’est la seule façon d’avoir une alimentation équilibrée et légère. Or, celle-ci est une des clés de la minceur (l’autre est l’exercice physique).

En même temps, vous protégerez vos enfants d’une prise de poids et vous ferez des économies.

Certes, ils sont faciles d’emploi.

Un coup de ciseau pour ouvrir les barquettes de salades qui feront office d’entrée, 30 secondes pour en verser le contenu dans un plat, trois coups de fourchette pour percer le plastique des barquettes du plat cuisiné, un petit tour dans le micro-ondes et hop ! Tout le monde à table.

Mais si vous regardiez leurs étiquettes avant de les acheter, vous constateriez que la grande majorité de ces plats contient plus de 7 % de lipides (pour 100 g).

Ce qui fait déjà plus de 21 g pour une barquette de 300 g (poids moyen des plats cuisinés).

Pour l’entrée, vous avez choisi des carottes râpées ? Les carottes, c’est bon pour la santé, il faut manger des légumes et les enfants les avalent sans trop renâcler. Surtout quand il y a des noisettes dedans qui croquent et que la sauce est au vinaigre balsamique.

Qu’apportent-elles, ces belles carottes râpées aux noisettes ? 13,7 % de lipides pour 100 g. La barquette fait 160 g (ce qui est assez copieux pour une personne) et contient donc 22 g de lipides.

Voilà déjà, grosso modo, 40 g de lipides pour ce repas. Sans compter ceux de l’éventuel dessert si ce ne sont pas des fruits et si ce sont des laitages (yaourt, fromage blanc) et non du fromage. 

La bonne dose de lipides quotidiens se situe entre 60 et 70 g. Donc, quand vous en avalez 40 g lors d’un seul repas, il est évident que vous allez la dépasser.
Et que cela vous fera du gras en trop qui se stocke inévitablement sur vos fesses et vos cuisses.

Plats du commerce ? Trop chers

 Combien coûtent ces carottes râpées aux noisettes ? 2,99 € la barquette de 160g, 18,69 € au kilo.

Le prix de 1 kg de carottes bios se situe entre 2,60 à 2,90 €. Moins qu’une barquette de carottes râpées.

Faites ce genre de comparaison lors de vos courses : vous constaterez que les plats du commerce, quels qu’ils soient, vous reviennent toujours trop chers.

C’est logique : le fabricant doit faire un bénéfice sur sa fabrication, le prix de l’emballage s’ajoute à celui des ingrédients, le magasin qui le vend prend aussi une marge (souvent très confortable) et il y a des frais de transport.

Il y a tout cela dans, par exemple, un tajine de poulet aux olives à 4,99 € les 300 g (16,68 € le kg) qui annonce sur son étiquette 34 % de filet de poulet, soit environ 100 g.

Un poulet Label Rouge ou fermier, c’est vendu de 7 à 9 € le kilo dans les grandes surfaces. Si vous en achetez un de 1,3 kg à 11,59 € et que vous le faites rôtir, vous nourrissez six personnes.

Si vous n’êtes que quatre, vous pouvez prélever les blancs ou les cuisses pour les transformer en tajine (ou un autre plat), garder la carcasse pour faire un bouillon et une bonne soupe !  Ou tout simplement le terminer froid le lendemain.

La cuisine prend du temps ?

Oui, évidemment. Mais beaucoup moins qu’on ne le croit. Parce que très souvent, on peut faire autre chose en même temps. Et qu’il suffit d’adopter la bonne organisation.

Pendant que vous épluchez les légumes pour la soupe du soir, rien ne vous empêche de papoter au téléphone avec Maman ou une copine, il suffit de brancher le haut-parleur !

Il faut 5 minutes pour mettre un poulet au four et pendant les 45 à 50 minutes de sa cuisson, vous préparez le reste du repas (patates sautées, salade) et en même temps vous aidez le petit à faire ses devoirs. Ou bien vous mettez des légumes autour et tout est prêt en même temps.

Même stratégie pour un lapin aux olives : 10 minutes pour faire revenir oignon ciselé (surgelé pour gagner du temps et ne pas pleurer) et morceaux de lapin, 30 secondes pour mouiller avec du vin blanc, 30 autres secondes pour ajouter une poignée d’olives, et hop ! au four à 180° C pendant 45 minutes ou 1 heure.

Ca prend du temps ? Oui, mais le lapin et le poulet vous feront deux repas. Donc un des jours suivants, vous n’aurez rien à cuisiner.

Un risotto, ça doit cuire 18 minutes. Plus les 5 ou 10 pour le mettre en route (éplucher et faire revenir l’oignon, nacrer le riz, ça prend 30 minutes. Pendant ce temps, vous taillez du jambon ou des morceaux de poulet qui restent de la veille, vous les ajoutez au dernier moment et vous avez un plat complet plié en une demi-heure. 

Il faut 20 à 30 minutes pour laver des courgettes, les couper en morceaux, les faire revenir dans une poêle, et les cuire en les remuant de temps en temps. Pour des tomates coupées en deux, c’est à peine 15 minutes. Puis vous cassez 2 œufs par personne dans la poêle, et le dîner est prêt.

La cuisine au quotidien ? Simple et légère

Car c’est avec des plats simples, de base, que vous allez équilibrer votre alimentation, cuisiner forcément léger et ainsi perdre gentiment vos kilos en trop sans faire le moindre régime.

Pour les protéines ?
Des rôtis (qui feront de la viande froide pour un autre repas), des poissons au four, des grillades.
Un plat mijoté de temps en temps, cuisiné en plus grande quantité de façon à pouvoir resservir.

Pour les glucides ? 
Des pâtes, du riz, des pommes de terre.
Mais aussi des légumes secs genre salade de lentilles (il suffit d’ouvrir une boîte de lentilles au naturel !).

Sans oublier bien sûr le pain qui est le meilleur fournisseur de glucides.

Côté légumes ?Des poêlées et surtout des soupes.
Vous pouvez en préparer pour deux ou trois repas : ça vous prendra un peu plus de temps pour l’épluchage mais pas pour la cuisson, surtout à l’autocuiseur.
La soupe, c’est vraiment le meilleur moyen de manger des légumes sans gras et dans les bonnes quantités. En plus, ça ne revient pas cher et les enfants l’avalent facilement !

Mettez un bouchon doseur sur votre bouteille d’huile : c’est ainsi que l’on cuisine léger puisque ce sont ces lipides qui apportent le plus de calories.

Une consommation raisonnable de corps gras se situe autour de 80 à 100 g de beurre et 150 à 200 g d’huile par semaine (par personne).
Comparez avec ce que vous achetez habituellement et réduisez éventuellement les quantités : votre cuisine sera alors bien plus légère et apportera moins de calories.

Pour les desserts ?
Des laitages et des fruits.
Un gâteau, un entremets de temps en temps, pendant les week-ends, quand vous avez plus de temps.
Ou le gâteau du dimanche, acheté chez le pâtissier !

C’est avec cette cuisine simple que vous équilibrerez votre alimentation et celle de votre famille et que les problèmes de poids iront aux oubliettes.

Partager

Imprimer