Première visite ?

Parce qu’on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, il vaut mieux tout prévoir

Tous les français trouvent naturel d'assurer leur logement ou leur voiture… Mais certains négligent l'essentiel : leur famille.

Les solutions d'assurance décès GMF présentées sur ce site vous permettent, en contrepartie d'une cotisation,
d'assurer une protection financière à vos proches en cas de disparition.

Fermer

Nutrition

Digestion yaourt

Le yaourt, c’est bon pour la digestion ?

Fermentation bactérienne dans les yaourts, comment ca marche ?

Le yaourt est fabriqué à partir de lait pasteurisé (de vache, chèvre, brebis, chamelle, ânesse..) auquel on ajoute des bactéries pour le faire fermenter.
Les bactéries sont des Streptococcus thermophilus et des Lactobacillus bulgaricus. Dans un gramme de yaourt, on trouve un minimum de 10 millions de ces bactéries. Elles doivent rester vivantes dans le produit fini. Une fois le yaourt consommé, ces bactéries vivantes se retrouvent dans notre intestin, où elles poursuivent leur activité de fermentation et aident ainsi à la digestion.
Pour obtenir l’appellation yaourt, il est impératif d’utiliser exclusivement ces deux types de bactéries. Autrement dit, les laits fermentés avec d’autres types de bactéries (bifidus par exemple), ne peuvent pas s’appeler yaourts.
A savoir : le lait de soja ne peut pas devenir yaourt car les bactéries utilisent le lactose pour la fermentation, sucre que l’on ne trouve pas dans le lait de soja.

Contre les troubles digestifs, passez au yaourt !

Avec le temps, l’enzyme qui nous permet de digérer le lactose, un sucre particulier que l’on trouve dans le lait, est de moins en moins efficace. C’est ainsi que de nombreux adultes digèrent mal le lait. La consommation de cet aliment s’accompagne irrémédiablement de douleurs abdominales, de gaz, de ballonnements, voire de diarrhées.

Il peut alors être conseillé de se rabattre sur les yaourts. En effet, la consommation de ce produit laitier ne s’accompagne pas de ces troubles digestifs. Ce phénomène est attribué à la présence des bactéries qui, une fois arrivées dans l’intestin, consomment une partie du lactose lors du processus de fermentation intestinale. Par ailleurs, la texture du yaourt, par rapport au lait, ralentit le transit intestinal, laissant plus de temps aux enzymes pour effectuer leur mission de digestion.

A noter que les bactéries, également dénommées probiotiques, sont recommandées à la place du lait, en cas de diarrhées, particulièrement chez les enfants (recommandation de l’Organisation mondiale pour la santé – OMS). La guérison est plus rapide tout en diminuant les risques de malnutrition.

Le yaourt, une valeur nutritionnelle sûre

Le yaourt possède plusieurs autres avantages nutritionnels. Il est riche en protéines, mais également en calcium et en phosphore, ainsi qu’en riboflavine (vitamine B2 nécessaire à la transformation des nutriments en énergie).

Et enfin, le yaourt, c’est bon !

En plus de son goût et de sa texture délicate, le yaourt séduit par sa fraîcheur.
Pour votre ligne, privilégiez le yaourt nature non sucré. Bien entendu, il est à consommer dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée.

Partager

Imprimer