Première visite ?

Parce qu’on ne sait pas ce que l’avenir nous réserve, il vaut mieux tout prévoir

Tous les français trouvent naturel d'assurer leur logement ou leur voiture… Mais certains négligent l'essentiel : leur famille.

Les solutions d'assurance décès GMF présentées sur ce site vous permettent, en contrepartie d'une cotisation,
d'assurer une protection financière à vos proches en cas de disparition.

Fermer

Sport

Contre la vieillesse faire du sport

Sport : le meilleur remède contre la vieillesse

Bien vieillir : l’art de la lucidité

La plupart des gens prennent conscience du vieillissement assez tardivement dans la vie. Pour une personne sédentaire les premières baisses de régime passent assez inaperçues. On souffle un peu plus bruyamment lorsqu’on emprunte les escaliers. Mais on ne s’en inquiète guère jusqu’au jour où l’on découvre que le poids des ans a déjà profondément marqué l’organisme de son empreinte. Quand on pratique un sport, c’est différent : même une petite baisse de forme se sent tout de suite, voire se mesure en secondes ou en minutes sur un chrono. Chacun peut d’ailleurs chiffrer cette progression en comparant ses performances d’une année sur l’autre. Certains, pour éviter cette comptabilité qu’ils trouvent déprimante, changent de discipline, de distances, ou alors ils laissent carrément tomber le sport. D’autres persévèrent… et ils ont raison, puisqu’on le sait bien, le sport est notre meilleur allié contre le vieillissement, même s’il ne permet pas de l’empêcher complètement.

Bienfaits du sport sur l’âge : la preuve par les sexagénaires

Le Docteur Alain Ducardonnet, membre du club des cardiologues du sport (Belgique), a fait passer un test d’effort à dix ans d’intervalle à trois groupes de sexagénaires. Un premier très bien entraîné, un second moyennement sportif et un dernier sédentaire. Les résultats sont édifiants. Les membres du groupe le plus sportif dépassent en moyenne les performances d’individus sédentaires de 15 ans leurs cadets. Cet avantage substantiel concerne aussi les sujets moyennement entraînés puisqu’ils égalent les performances des non sportifs dix ans plus jeunes qu’eux-mêmes. Chaque séance revient en somme à ralentir le défilement du temps.

Sport et vieillissement : que des bonnes nouvelles

L’âge n’est pas fatal à tous les paramètres physiologiques. La force et la vitesse commencent effectivement à décliner après 30 ans. Mais les qualités d’endurance peuvent se maintenir à un niveau presque maximal jusqu’à 45 ans. D’autres facteurs peuvent même s’améliorer avec l’expérience, comme la capacité de bien gérer les stocks de glycogène, le meilleur carburant de l’effort. On peut donc reculer ainsi le stade d’épuisement des réserves dans des sports de longue durée, du style cyclotourisme ou marathon.

Comment bien pratiquer le sport quand on prend de l’âge ?

Lorsqu’on a toujours été actif et que l’on approche de l’âge mûr, les médecins du sport conseillent de réduire progressivement les efforts intenses de longue durée pour ne pas surcharger la barque et de les remplacer par des séances de musculation et/ou des footings que l’on agrémentera d’exercices par intervalles. Ceci permet de préserver la masse musculaire et donc de conserver une certaine vitesse en course à pied par exemple.

Partager

Imprimer